Toute l'actualité de la Touraine > LGV > La LGV en Indre-et-Loire

Présentation LGV

La Touraine et le TGV

La Touraine et le TGV


En septembre 1990 est ouverte la ligne TGV Paris Saint-Pierre des Corps. Voilà plus de vingt ans que la Touraine bénéficie ainsi d'une liaison à grande vitesse avec la capitale. Cet équipement constitue un formidable atout pour le territoire, tant pour son attractivité qu'il vient ainsi renforcer, que pour la facilité pour ses habitants d'accéder directement à Paris et à l'Ile de France mais aussi à Roissy et, plus loin, à Londres. Il ne faut pas omettre dans les événement récents l'ouverture de liaisons autoroutières, telles l'A28 et l'A 85, complétant l'A 10 construite depuis plus de trente ans, venues renforcer cet incomparable réseau de communication convergeant vers le cœur de la Touraine.

Le projet :

La poursuite de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Tours va favoriser cette fois-ci, en réduisant les temps d'accès, un rapprochement avec les régions du sud ouest de la France
La Ligne à Grande Vitesse Sud-Europe Atlantique (SEA) représente un nouvel équipement ferroviaire de 302 km permettant aux TGV d'atteindre une vitesse de 350 km/h.
Les travaux de terrassement et de construction des ouvrages d'art débutent au premier semestre 2012.
La mise en service commerciale est prévue pour juin 2017.

L'anticipation du Chantier

Le tronçon Tours-Angoulème de la ligne LGV-SEA, déclaré d'utilité publique le 10 juin 2009, représente 52 Km de voie nouvelle (hors raccordements) en Indre Indre-et-Loire traversant 18 communes pour une emprise total d'environ 700 ha.

Le Conseil général est concerné à deux titres. Tout d'abord cet équipement vient s'insérer dans un réseau dense de voiries et d'ouvrages départementaux. Pour cela le Département, en lien avec Cosea, le représentant du Concessionnaire, veille au rétablissement pour la plus grande satisfaction possible des usagers, des axes départementaux ainsi perturbés par le passage de la ligne.

Ensuite, s'agissant d'un ouvrage linéaire, le Conseil général est chargé des opérations d'aménagement foncier décidées par les commissions intercommunales constituées spécialement à cette occasion. A cet effet, le tracé a été divisé en 5 secteurs, compte tenu de sa longueur.
Ainsi, avant même le démarrage du chantier, ont été désigné des géomètres pour chacun de ces secteurs pour réaliser ces opérations qui consistent à résorber l'impact sur les exploitations agricoles des prélèvements nécessaires à la mise place de l'équipement en remédiant à l'effet de coupure et en favorisant le regroupement des parcelles.

Le chantier :

Depuis plusieurs décennies, la Touraine a vu la réalisation sur son territoire de plusieurs équipements importants liés à l'énergie et aux réseaux autoroutiers ou ferroviaires.
Ces grands travaux ont bénéficié du savoir faire local lié à une tradition de bâtisseurs mais aussi à la qualité de l'accueil, comme le prouve sur un autre plan son essor touristique.

Le chantier est d'importance :
  • 52 km de voie de LGV
  • 3 raccordements sur lignes existantes
  • 3 viaducs
  • 2 tranchées couvertes
  • un poste d'injection électrique
  • deux franchissements de l'A10
  • une base travaux et maintenance

800 personnes devraient être employées en Indre et Loire sur les 5 ans du chantier. Celui-ci constituera une opportunité pour les entreprises locales et les Tourangeaux qui devraient, au-delà de leur participation aux travaux, profiter de cette opportunité pour mettre en avant leur savoir-faire et pour en développer de nouveaux dans le cadre du chantier et, bien sûr, au-delà, grâce aux formations spécifiques mises en place.

Ces emplois concerneront en majorité le secteur du BTP (environ 70 % du total), mais aussi les transports, le commerce et les services marchands.

Mais l'importance et la spécificité du chantier impliquent que de nombreux professionnels spécialisés venant d'autres régions soient sollicités et, de ce fait, soient aussi parfaitement accueillis au plus près des travaux selon divers modes d'hébergement et notamment au sein des 7 bases vie installées le long de la ligne.


Cette nouvelle construction représente une ressource économique importante génératrice d'emplois et de revenus pour de multiples professions et entreprises.

Aussi, tous les partenaires économiques se sont-ils mobilisés pour que ce chantier soit une réelle chance dans une période moins favorable pour l'emploi.
Une nouvelle fois dans l'histoire économique de la Touraine, il s'agit aussi d'accueillir comme il se doit plusieurs centaines de professionnels venant œuvrer sur et pour le territoire.

Les e-services

Encart actualités droit

Actualités
Déviation de Ligueil : ouverture de la première phase La première phase de la déviation, entre la route de Tours et la route de Descartes, vient d’être achevée.
Objectif : 21 000 arbres En 2012, le Conseil Général a entamé une campagne d'élagage et d'abattage des arbres le long des routes départementales.
Twitter Facebook